Au cœur de la Renaissance italienne, en 1505, Michelangelo BUONAROTTI rencontre à Rome le Pape JULES II qui le pressent pour la création des sculptures de son tombeau.

Dans l'attente de ce projet, JULES II l'utilise pour la mise au pigment du plafond de la chapelle Sixtine.

Déconcertant par son ampleur de plus de 300 figures , MICHEL-ANGE mettra plus de quatre années de 1508 à 1512 pour traiter ce chef d’œuvre exceptionnel... seul.