Une fleur en l'état, juste une excuse, une trame sur laquelle on déploie une lumière qui s'enfuit au gré des désordres de la forme, seulement un voyage où s'inscrit la manière dont on passe d'une dimension à l'autre, parallèle ou transversale dans la transhumance de l'éphémèrité temporelle du monde objectif et qui s'estompe dans la fuite éperdue d'un temps qui, déjà, n'est plus.