Le cheval, animal de grande noblesse, de l'outil de travail à la monture de guerre, a toujours été le moyen d'affirmation de son rang, de sa dignité au sein des élites ou tout simplement le signe appuyé d'une prestance consommée. Toujours, le cheval a servi le portrait dans un cadre d'apparat car constituant depuis l'aube des temps l'attribut caricatural de la noblesse.

Ici nous imageons le noble animal dans sa livrée la plus sportive pour le plus grand plaisir de sa jeune cavalière qui l'entraîne au saut d'obstacle.  

Portrait équestre peint sur toile tendue en pleine pâte sur modèle vivant au croquis.